26/04/2011

11 La ForcE



L'arcane 11 "La Force" est représenté traditionnellement par une jeune femme maîtrisant un lion (ou une créature Léonide), elle symbolise, la volonté, la détermination, le courage, la force morale, la maîtrise des pulsions animales et la connaissance de son instinct. Elle encourage à développer la confiance en soi, permettant ainsi de réaliser de grandes choses.

L'image même de « La Force» renvoie à la légende de Sekhmet.

Dans la mythologie égyptienne, , irrité par les humains, devenus turbulents et indisciplinés, leur envoie Hathor (son «œil divin"), devenant alors la déesse lionne Sekhmet (" la puissante " " la flamme brûlante " "la maîtresse de la terreur") aux colères effroyables.

Une fois qu'elle eut commencé à détruire les hommes rien ne put l'arrêter, elle les massacra, ne différenciant pas le bon du mauvais. Voyant la fin de l'humanité proche, décide alors de stopper le massacre, il fait boire une potion à Sekhmet, de la bière mêlée à du jus de grenade (couleur du sang) elle redevient douce et agréable redevenant Hathor déesse de l'amour (la "Mère des mères").

Il est une autre déesse ayant à l'origine une tête de lionne: Bastet, (identifié sous cette forme à Sekhmet) on l'a adoucie par la suite en lui donnant son visage de chatte.
Tantôt docile, tantôt sauvage elle reste toujours imprévisible et féroce, mêlant ainsi les attributs d'Hathor et de Sekhmet.

Aujourd'hui nous avons une expression imagée qui peut renvoyer à la même symbolique: c'est la "mère louve" aimante et attentionnée, protectrice et prête à bondir pour protéger son enfant, mais pouvant se révéler aveuglément jalouse et possessive.

J’ai représenté "La Force" avec deux personnages comme dans l'arcane "classique" du Tarot de Marseille, la jeune femme et une créature sombre laquelle remplace le félin d'origine.
La créature est noire, elle est la colère dévorante, destructrice, sans yeux elle est aveugle, je l'ai dotée de Vrilles comme une plante rampante ou grimpante ce qui lui permet de s'accrocher et de se développer dans toutes les directions.
La jeune femme est nue, sans protection, elle ne craint pourtant pas la créature, elle est douce et apaisante avec elle, elle l'accepte comme faisant partie d'elle.

Aucun commentaire: